Les rochers de Kervadail

Les landes de Lanvaux, terres de Légendes

En premier, ce qui est autour du gîte. Les rochers de Kervadail, à 500 mètres du gîte, ont fait l’objet d’une mise en valeur. Un sentier de petite randonnée, prolongeant le sentier du Gohierdon y passe

Le Rocher de Kervadail

Le Rocher de Kervadail

La Bretagne est connue comme une terre de légendes où chaque site recèle une délicieuse histoire surnaturelle. Si la vie dite moderne atténue quelquefois ces «saveurs», l’estivant manifeste un intérêt pour ce tourisme culturel.

En fait, ces grandioses rochers ne sont que l’œuvre de la géologie, de l’érosion des ans. Ecoutons cependant la légende

La légende

Les moissonneurs commençaient autrefois leur saison sur la côte sud de la Bretagne,plus précoce, pour continuer vers l’intérieur des terres bretonnes. Parmi ces moissonneurs, un géant, appelé «Grégam Tual » ressent un petite gêne dans sa chaussure en traversant les landes de Lanvaux. Il s’arrête, en retire une graine de seigle; c’est le rocher de Kervadail

Un rocher d’un poids évalué à six cents tonnes au beau milieu de nombreuses autres pièces (ou graines de seigle!), à la frontière du réel et de l’imaginaire, dans un site authentique et sauvage.

Un espace valorisé

Pour valoriser cet espace, avec l’aide de la DDA (Direction départementale de l’agriculture), 500 hêtres ont été plantés, donnant ainsi un aspect plus séduisant au site. Ainsi aménagé, le rocher de Kervadail s’ajoute aux nombreuses merveilles naturelles mégalithiques ou architecturales dont dispose la commune de La Chapelle-Neuve.