Le domaine de Kerguéhennec

ART, ARCHITECTURE et PAYSAGE

Le chateau de kerguehennec

LE DOMAINE

Racheté par le Département du Morbihan en 1972 et classé au titre des Monuments historiques en 1988, le Domaine de Kerguéhennec est situé sur la commune de Bignan, à 30 km au nord de Vannes. Le château a été construit au XVIIIe siècle et remanié à la fin du XIXe siècle. Le parc paysager a été élaboré par Denis Bühler. À partir de 1986, un parc de sculptures ainsi qu’un centre d’art y voient le jour. Le Domaine présente donc une offre riche et variée aussi bien d’un point de vue architectural, paysager qu’artistique.

Le Domaine s’étend sur 175 ha. Le lieu aurait connu trois constructions différentes et une restauration conséquente au XIXe siècle. Ainsi, de 1476 à 1972, la propriété va passer entre les mains de plusieurs familles dont deux ont eu une inftuence considérable sur le château et son parc, les Hogguer et les Lanjuinais.

Après le rachat du Domaine par le Département du Morbihan en 1972, sa restauration débute en 1997 par l’extérieur du château et plus précisément par les façades et les toitures. Celles-ci seront remises en état jusqu’en 1999. La restauration intérieure du château n’est amorcée qu’à partir de 2001, offrant aujourd’hui un décor de la fin du XIXe siècle. Le parti pris a été de conserver en l’état le décor et la distribution de l’édifice avec le confort moderne et l’accessibilité pour tous. Les travaux de restauration sont achevés en 2006 et dès l’année suivante, le château est ouvert au public.

UN PARC DE SCULPTURES EXCEPTIONNEL

Créé à partir de 1986 à l’initiative du ministère de la Culture, de la Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne et du Fonds régional d’art contemporain de Bretagne, le parc de sculptures compte parmi les plus importants d’Europe. Lieu de référence en matière de présentation de la sculpture contemporaine, il réunit aujourd’hui plus d’une trentaine d’œuvres d’artistes majeurs.

DES EXPOSITIONS

Tout au long de l’année, le Domaine présente des expositions temporaires dans les communs (anciennes écuries et bergerie) et dans le château. Depuis 2007, le Domaine abrite également un centre de recherche consacré à l’œuvre de Pierre Tal Coat (1905-­1985), figure majeure de la peinture de la seconde moitié du XXe siècle.

Le dialogue entre création et patrimoine est au cœur du projet artistique et culturel du Domaine de Kerguéhennec. Les artistes y sont notamment accueillis en résidence. Des temps de rencontre et d’échange sont régulièrement proposés avec le public. Lieu de transmission privilégié, Kerguéhennec propose des classes artistiques, des ateliers en famille, des visites thématiques etc.

Non seulement un parc de sculptures, mais un lieu de promenade

L’accès au parc est libre, et vous pouvez vous promener dans les allées, au milieu des sculptures et passer un moment fort agréable
Pour en savoir plus sur le domaine de Kerguéhennec